Name Price24H (%)
Bitcoin (BTC)
€41,012.62
-9.39%
Ethereum (ETH)
€1,877.72
-11.80%
Cardano (ADA)
€0.90
-11.18%
Polkadot (DOT)
€26.28
-9.59%
La rumeur qui a fait s’effondrer le marché du bitcoin ...
Actualités, Bitcoin

La rumeur qui a fait s’effondrer le marché du bitcoin ?

Le marché des crypto-monnaies est secoué par des rumeurs selon lesquelles le département du Trésor américain pourrait bientôt accuser un certain nombre d’institutions financières d’utiliser des actifs numériques pour blanchir de l’argent.

Le compte Twitter populaire, FXHedge, a été le premier à signaler le mouvement potentiel de DS, envoyant un avertissement à ses 122 700 followers.

Tweet est rapidement devenu viral.

Selon CoinGecko, l’ethereum est passé d’environ 2260 $ à un plus bas de 1970 $, et le Binance Coin est passé d’environ 501 $ à 440 $.

Les données de l’analyste Bybt indiquent que la baisse subie par le roi des crypto-monnaies ce matin a entraîné une liquidation d’au moins 7,9 milliards de dollars.

Le marché du bitcoin s’est effondré à cause d’une rumeur ?

Quelques minutes après la publication du tweet, les marchés des crypto-monnaies ont plongé dans le rouge profond, le bitcoin lui-même passant d’environ 59 000 dollars à un plus bas de 52 800 dollars.

rumeur bitcoin

Jake Chervinsky, avocat général chez Compound Finance, écritIl a ajouté qu’il ne trouvait pas le tweet crédible, car les affaires de blanchiment d’argent relèvent de la compétence du ministère américain de la justice. Il ajoute également qu’il serait « inhabituel » de faire payer plusieurs institutions financières à la fois :

« Je ne trouve pas ça crédible. Le tweet lui-même est suspect : Le département du Trésor ne poursuit pas le blanchiment d’argent (le DOJ le fait), et il serait inhabituel que plusieurs institutions financières soient poursuivies en même temps. En outre, les enquêtes sur ces questions sont confidentielles et sont rarement divulguées. Je ne suis pas convaincu par des « sources » anonymes.

Un écho de l’affaire Mars 2020 ?

Ce n’est pas un secret que le département du Trésor américain accusé des individus dans le passé pour avoir utilisé des actifs en crypto-monnaies pour blanchir de l’argent.

En mars 2020, l’agence a infligé une amende à deux ressortissants chinois et les a accusés de blanchir des crypto-monnaies volées pour le compte de Lazarus, un groupe que le FBI a décrit comme une organisation de piratage nord-coréenne parrainée par l’État.

Selon l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) du département du Trésor, Tian Yinyin et Li Jiadong contrôlaient environ 100 millions de dollars en bitcoins qui ont été volés en 2018. Ils ont déplacé les crypto-monnaies entre différentes adresses pour tenter de cacher l’origine des fonds.

En mars 2020, les enquêteurs déclaré, que le blanchiment de crypto-monnaies fait partie d’un effort plus large de la Corée du Nord pour financer ses programmes d’armement par des moyens illégaux.

« Les cyberactivités malveillantes de la Corée du Nord constituent une source de revenus importante pour le régime, qu’il s’agisse du vol de monnaie fiduciaire dans les institutions financières conventionnelles ou des cyberintrusions visant les bourses de crypto-monnaies.

Plateformes d’échange de crypto-monnaies contre d’autres devises ou couplées à des devises FIAT. Les bourses de crypto-monnaies fournissent et administrent des comptes d’utilisateurs avec la possibilité de créer un portefeuille dans la crypto-monnaie particulière utilisée pour le trading. Échanges(…)

« >les échanges de crypto-monnaies.

Un rapport d’août 2019 du groupe d’experts 1718 du Conseil de sécurité de l’ONU estime que la Corée du Nord a tenté de voler pas moins de 2 milliards de dollars, dont 571 millions de dollars sont attribués au vol par crypto-monnaies. Ces revenus permettent au régime nord-coréen de continuer à investir dans des programmes balistiques et nucléaires illicites. »

source du titre graphique : ici

Lisez :

Le mot du rédacteur

Le présent article ne constitue ni en totalité ni en partie une  » recommandation  » au sens de la loi du 29 juillet 2005 relative à la négociation d’instruments financiers ou du règlement (UE) n° 596/2014 du Parlement européen et du Conseil du 16 avril 2014. sur les abus de marché (règlement sur les abus de marché) et abrogeant la directive 2003/6/CE du Parlement européen et du Conseil et les directives 2003/124/CE, 2003/125/CE et 2004/72/CE de la Commission ainsi que le règlement délégué (Ue) 2017/565 de la Commission du 25 avril 2016 complétant la directive 2014/65/UE du Parlement européen et du Conseil en ce qui concerne les exigences organisationnelles et les conditions d’exercice applicables aux entreprises d’investissement et les termes définis aux fins de cette directive. Le contenu du site ne répond pas aux exigences de recommandation au sens de la loi précitée, notamment parce qu’il ne contient pas d’évaluation spécifique d’un instrument financier, qu’il n’est pas fondé sur une méthode d’évaluation et qu’il ne précise pas le risque d’investissement..

coinmag

Marta aka "CryptoNinja" ; je suis entré dans le montre de la cryptomonnaie en 2017 ! J'ai connu le premier "bull run"et j'ai beaucoup appris. J'ai décidé de créer ce site et mettre à votre disposition toutes les informations et actualités de la sphère crypto ! Bonne lecture !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 − 19 =